Accueil SéminairesAction de redynamisation de l’enseignement du français dans l’enseignement (...)


Action de redynamisation de l’enseignement du français dans l’enseignement supérieur : « Le métier de professeur de français »

Afin de contribuer à la redynamisation de l’enseignement du français par une valorisation du métier d’enseignant, il est primordial de permettre aux étudiants de s’informer sur le métier de professeur de français. Pour ce faire, les Ministères de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESupReS), le Ministère de l’Education Nationale (MEN) et le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France unissent leurs forces.

22, septembre 2013. par | Philippe DURAND 0 commentaire(s).



Prochainement, des séminaires auront lieu dans les Universités. Ils viseront à informer les étudiants de 3ème année des quatre Départements d’Etudes Françaises (DEF/DEFF) des Universités sur les réalités du métier d’enseignant de français, sur l’importance qu’il revêt en contexte bilingue et sur le plaisir qu’on peut avoir à l’exercer. Les intervenants/organisateurs s’attacheront à instaurer un dialogue avec les étudiants afin d’obtenir une prise en compte de leurs attentes et de les aider à se construire une vraie représentation de la profession qu’une grande partie d’entre eux se prépare à exercer.

Les objectifs de cette action sont clairs, il s’agit de :
-  Encourager les étudiants à s’informer sur le métier de professeur
Et concomitamment,
-  Favoriser les échanges entre les professeurs de français du secondaire et leurs collègues du supérieur,
-  Soutenir l’activité des associations de professeurs de français.

Outre les deux ministères précédemment cités, les Universités d’Antananarivo, d’Antsiranana, de Toamasina et de Toliara, l’Ecole Normale Supérieure d’Antananarivo et les associations d’enseignants de français (FMTF, APFA, APFT) ont rassemblé 9 agents, tous enseignants chevronnés, les 19 et 20 septembre 2013 dans les locaux de l’Ecole Normale Supérieure d’Antananarivo pour préparer conjointement ces séminaires.

Le contenu de chaque séminaire sera axé sur deux questions centrales qui feront l’objet des développements que les enseignants animant les débats jugeront opportun et pertinents :
-  Comment devenir un vrai professionnel ?
-  Est-ce que devenir professeur de français s’apprend ?

Autant de sujets qui prêtent à discussion et qui amèneront chacun à réfléchir sur son vécu d’élève, puis d’étudiant pour, au final, tenter de comprendre le processus qui conduit à se positionner comme futur enseignant.
La coopération française accompagne la mise en œuvre de cette action en mobilisant, aux côtés des enseignants des universités et des lycées, son équipe d’Experts Techniques Internationaux (ETI) attachée au Secrétaire Général du Ministère de l’Education Nationale.