Accueil FrancophonieAnimateurs En Langue Française


Animateurs En Langue Française

Trois lycées publics accueillent des animateurs en langue française venus de La Réunion

8, juin 2013. par | Philippe DURAND 0 commentaire(s).


La coopération régionale entre le Ministère de l’Education Nationale malgache et le Conseil Général de La Réunion bat son plein. Le projet des Animateurs En Langue Française (AELF) également soutenu par le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France, toujours dans sa phase expérimentale, compte dorénavant cinq animateurs répartis dans trois lycées : les lycées Nanisana et Andohalo à Antananarivo et le lycée André Resampa à Antsirabe.

Chaque lycée public accueillant un binôme d’animateurs en langue française réunionnais reçoit une dotation en matériels afin de faciliter la mise en oeuvre d’activités parascolaires pour les élèves. Ces établissements font tout leur possible pour aménager un espace « club de français » permettant aux élèves de pratiquer les activités proposées. Les équipes de professeurs de français de ces lycées travaillent avec les animateurs pour que les activités menées en dehors du temps de classe soient complémentaires de l’enseignement académique qu’ils dispensent.

JPEG - 411.7 ko
Cérémonie de présentation de l’animateur au lycée A. RESAMPA à Antsirabe le lundi 3 juin 2013
JPEG - 332.7 ko
Discours de M. le Proviseur en présence de Mme la représentante à Madagascar du Conseil Général de La Réunion
JPEG - 392.8 ko
Introduction des animateurs et rappel de leur mission au lycée Andohalo d’Antananarivo le mardi 4 juin 2013

Avec l’arrivée d’un second binôme d’animateurs au lycée Andohalo d’Antananarivo puis d’un animateur au lycée André Resampa d’Antsirabe, le dispositif s’élargit alors qu’il est encore dans sa phase d’expérimentation. Les élèves, les enseignants et les responsables de ces lycées se montrent particulièrement enthousiastes car chacun comprend bien tout le bénéfice qu’il peut tirer de cette nouvelle ressource humaine, de ses potentialités. En effet, c’est un fait, l’expression orale est bien davantage travaillée dans le cadre d’un atelier théâtre que lors d’un cours magistral avec un grand nombre d’élèves dans une même classe.

La coopération française encouragée par les autorités du Ministère de l’Education Nationale et le Conseil Général de La Réunion a réalisé un clip vidéo montrant le dispositif AELF au lycée Nanisana (ci-dessous). Ce document est destiné aux jeunes réunionnais intéressés pour devenir à leur tour animateur en langue française dans un lycée de la Grande Ile. Il leur présente les principaux aspects de la mission qui leur sera confiée. Les 11 animateurs restant à recruter devraient prendre leur fonction en octobre prochain à l’issue de l’évaluation de la première phase expérimentale de ce projet.