Accueil Enseignement supérieur et rechercheAudiovisuel et apprentissage du français


Audiovisuel et apprentissage du français

L’Université d’Antananarivo a bel et bien effectué son entrée en LMD. A ce propos, un appui particulier est fourni par le Centre de Ressources numériques pour l’enseignement du français (CREF).

22, avril 2015. par | Webmestre 0 commentaire(s).


Le CREF est devenu une entité fonctionnelle depuis 2013 grâce à un partenariat avec la Coopération Française : dotation d’ouvrages, et de matériels informatiques, sessions de perfectionnement, tenue du premier séminaire universitaire national de recherche dont les Actes viennent de paraître.
Ainsi le CREF réinvestit les dernières évolutions de l’audiovisuel à travers une gamme d’activités variées qui sont en accès libre. Classées selon l’optique du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL, niveaux A1-C2), elles mobilisent des supports de toutes sortes : chanson, reportage sur un sujet d’actualité, entretien avec un chercheur, etc. Plusieurs domaines sont concernés, entre autres, APSA, arts et lettres, sciences exactes, sciences expérimentales, sciences humaines et sociales.

Malgré le nombre limité d’ordinateurs, plus de 700 étudiants de la Faculté des Sciences, Parcours SVT (J. Rasamy) ont déjà eu l’occasion d’effectuer un passage au CREF dans le cadre de l’EC Renforcement de la pratique du français, S.1. Quant au grade Master, deux promotions d’étudiants qui sont issus des Mentions Journalisme économique (JOUREC, M.-J. Razanamanana) ainsi que Communication et développement local (L. Rabaovololona) y ont été accueillis en quelque sorte comme les pionniers de cette nouvelle démarche d’apprentissage.
Lors des séances de Travaux Personnels Encadrés, les conseils visaient à soutenir leurs projets de recherche dans le domaine de l’UE Démocratie électronique et apprentissage social et de l’UE Approche trilingue de la communication.
Autant d’outils qui devraient permettre de poursuivre jusqu’aux études (post-)doctorales et/ou de trouver du travail en contexte de mondialisation accélérée.


V. Ranaivo
CREF-DF-UA