Accueil Partenaires associatifsCréation à Antsiranana de l’AEFD – Association des Enseignants Francophones de (...)


Création à Antsiranana de l’AEFD – Association des Enseignants Francophones de la région de Diana

La création de l’Association des Enseignants Francophones de la région de Diana (AEFD) a rassemblé 49 enseignants de français au Centre Régional de l’Institut National de Formation Pédagogique (CRINFP) d’Antsiranana, le samedi 25 octobre 2014.

1er, décembre 2014. par | Philippe DURAND 0 commentaire(s).


Organisés en Assemblée Générale constitutive, ces enseignants ont élu le bureau de l’association (9 membres). C’est madame Micheline BEFENO, enseignante/formatrice retraitée qui a été désignée présidente tandis que madame Hellonne BENATREHINA, professeur de français au lycée mixte d’Antsiranana, madame Clairette SOAZARA, institutrice à l’Ecole Primaire Publique (EPP) du Lazaret et monsieur Jacques Bockello JAOFENO, directeur du Collège d’Enseignement Général (CEG) PK3 étaient respectivement élus vice-présidente, trésorière et secrétaire.

L’AEFD est la sixième association régionale d’enseignants de français à s’établir dans le pays. Entre 2011 et 2013, se sont créées les associations de Toliara (APFT), Fianarantsoa (FRANCOMATSIATRA), Toamasina (APFA), Antsirabe (AEFV) et Mahajanga (AEFM).

Avec l’Association Nationale des Professeurs de Français (FMTF), Madagascar compte dorénavant 7 associations d’enseignants de français. Elles poursuivent toutes un même but : Rechercher par tous les moyens à améliorer l’enseignement/apprentissage de la langue française. Elles se rassemblent de plus en plus fréquemment et forment dorénavant ce qu’il est convenu d’appeler un réseau. Cela s’est vu notamment lors de la préparation puis de la mise en œuvre de la première édition de la Compétition Nationale de Français en juillet dernier puis plus récemment à l’occasion de la formation de 21 de ses responsables au management associatif.

Le Ministère de l’Education Nationale, par le biais de ses services centraux et déconcentrés, apporte son soutien à ce jeune réseau associatif. Tous les membres des associations d’enseignants de français savent qu’ils peuvent également compter sur l’appui du Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France et l’accompagnement de l’équipe des Experts Techniques Internationaux (ETI) de la Coopération française placée au Ministère de l’Education Nationale (MEN).