Accueil FrancophonieCréation de clubs de français dans 8 lycées de la Grande Ile !


Création de clubs de français dans 8 lycées de la Grande Ile !

A Toliara, le Club de Français du lycée public Laurent BOTOKEKY a démarré ses activités, les animatrices racontent…

29, mai 2014. par | Philippe DURAND 0 commentaire(s).


Les Clubs de Français des lycées sont animés par des binômes d’Animateurs En Langue Française (AELF) issus de La Réunion. Ce projet est le fruit d’un partenariat entre le MEN, le SCAC de l’Ambassade de France, le Conseil Général de La Réunion, les Associations d’enseignants de français et France Volontaires Madagascar.



A Toliara, les animatrices racontent…
Janvier

Lundi 13, nous découvrons le lycée Laurent BOTOKEKY de Toliara : face à 2 500 élèves, le proviseur nous présente du haut de son estrade, nous appelle, nous montre, nous demande un discours… Surprises, heureuses, timides, nous nous présentons, parlons de l’ouverture prochaine du club. Premiers échanges, premiers regards croisés, nous entrons immédiatement dans le vif du sujet.
Quelques jours plus tard, nous installons le Club de Français. Les premiers curieux accourent et mettent, avec nous, la main à la pâte. Alors, une fois la poussière évacuée et les meubles installés, nous ouvrons les cartons de livres envoyés par le SCAC. Premières surprises, premiers échanges de sourires…

Le mois s’écoule et, à mesure que nous défilons dans les classes, nous rencontrons nos différents partenaires : Collège Français, Association des Professeurs de Français de Toliara, Alliance française, ONG Bel Avenir, Association du Merveilleux…

Février
Le Club ouvre officiellement ses portes. Entre temps des liens se sont tissés avec des élèves et des professeurs, une rencontre avec une bibliothécaire a permis de renflouer nos étagères de livres et la Journée des Ecoles est lancée !
Premier jour, nous organisons le concours « Dis-moi dix mots… à la folie ». Plus de soixante-dix élèves participeront tout au long de la journée, avec enthousiasme et créativité. Manque de tables ? Manque de chaises ? Chaque nouveau groupe arrive avec des bancs de classe. Le Club était plein et les élèves répartis tels les pétales d’une fleur. Ils étaient beaux, tous ces étudiants planchant sur ces mots incompréhensibles, plus difficiles les uns que les autres. Ils ont été tenaces, assidus, à l’écoute, réactifs… Et cela a payé : au final, le groupe Arc-en-Ciel fut classé 3ème au niveau national. Tout le lycée en est très fier…
Pas de photos malheureusement, ces belles images font désormais partie de la mémoire interne des deux animatrices…
Deuxième jour, nous partons avec une trentaine d’élèves en excursion ! Au programme : exposition « Entre terre et mer » à l’Alliance Française, pique-nique au Jardin de la Mer, visite des salines de

Toliara. Les sourires illuminent les visages comme le soleil brille haut dans le ciel. L’ambiance est installée et la bonne humeur au rendez-vous.

JPEG - 23.6 ko
Véronique, Camille, Emanuelson, Mahery, Brian, Ampisoa, Franco, Sandra, Paul Julien
aujourd’hui, tous membres réguliers du Club

Il est midi passé, le soleil et la faim nous épuisent. Nous rejoignons un kiosque au Jardin de la Mer, la fatigue nous envahit peu à peu. C’est l’heure de la sieste. Que neni ! Les élèves sont en joie et l’ambiance réveille. Présentations, slam, danse… La chaleur écrase l’humain mais pas la motivation et la bonne humeur. Crises de rire, mini spectacles, chants, capoeira, chorégraphie groupée… Ces élèves sont doués.
Les souvenirs tirent leur force de l’instant, comme cet instant de rencontre, unique et partagé.

Le soleil est toujours de plomb mais c’est l’heure de la visite… Le groupe part à la découverte des salines de la ville, sous une chaleur accablante.

Troisième jour, l’Association du Merveilleux a accepté notre invitation et sa troupe de cirque est venue animer le lycée avec quelques démonstrations.


Mars
Les deux animatrices… nous participons au défilé de la Journée de la Femme.

Le même jour, nous nous rendons avec des élèves du lycée à une lecture de poèmes à l’Alliance française.

JPEG - 15.7 ko
Justin

À la fin du mois, entre Francophonie, Dis-moi dix mots… et le lancement de la Compétition Nationale de Français, notamment la préparation de la sélection régionale de la meilleure équipe

À la fin du mois, entre Francophonie, Dis-moi dix mots… et le lancement de la Compétition Nationale de Français, notamment la préparation de la sélection régionale de la meilleure équipe lycéenne, nous accompagnons les élèves à leur sortie annuelle à la plage de Madiorano, à 35km au nord de Toliara près d’Ifaty-Manguily.


Le mois de mars passe à la vitesse des évènements qui s’organisent et se concrétisent. Parallèlement, le Club se monte, petit à petit, guidé et tiré par les concours, les sorties, la Francophonie…

Avril
Nous avons sélectionné les 12 participants à la Compétition Nationale de Français, le thème de la pièce est lancé, l’équipe soudée. Nous emmenons un groupe d’élèves au vernissage du Musée Aloalo au Collège Français Etienne de Flacourt, dernière sortie avant les examens puis les vacances.

JPEG - 33.3 ko
Claudine, Revino, Véronique, Odula, Fidèle
l’artiste Julien, Mahery, l’aloalo, les deux animatrices

Le Club restera fermé durant les deux semaines d’examens, les étudiants doivent conserver toute leur concentration pour les épreuves… C’est le moment de faire le point de cette première étape de la création du Club de Français au lycée Laurent BOTOKEKY. Quels ont été les projets réalisés ? Les objectifs atteints ? Quels seront les projets futurs ? Les nouvelles intentions, les envies, les changements à suivre fusent, le bilan est positif. Ainsi nous pourrons partir en vacances tranquilles…
Or, il faut lancer le théâtre, avancer, s’entraîner car le temps est compté. C’est bien là l’avantage du binôme : multiplier les idées et partager les tâches. Le binôme se divise, chacune suivra la troupe une semaine pendant les vacances.

Mai
La pièce de théâtre prend forme, les élèves sont ultra motivés. Les répétitions se parent rapidement d’anecdotes et de véritables moments de partage. Les émotions sont fortes, les échanges enrichissants. Bien sûr, ce n‘est pas toujours facile, mais la barque tient le cap, toujours.
Le mois de mai sera marqué par des visites. Celle d’Adeline, voyageuse, Anne-Charlotte, directrice adjointe de l’Alliance française et Richard, venu animer une formation d’infographie axée autour de l’élaboration du logo de l’ASIRSO (Syndicat d’Initiative de la Région Sud-Ouest).
La Compétition Nationale de Français approchant, une grande partie de notre attention est orientée vers le théâtre. Les décors à finir, les détails à peaufiner, les répétitions à répétition, le stress, les rires, les pleurs, les joies, les envies, les rêves, les peurs…
Aujourd’hui nous sommes le 20 mai, l’épreuve de sélection régionale a lieu dans dix jours…

Natacha et Yasmine
Animatrices En Langue Française affectées au lycée Laurent BOTOKEKY à Toliara