Accueil FormationsDynamiser la langue française et stimuler l’environnement francophone


Dynamiser la langue française et stimuler l’environnement francophone

Dès la rentrée scolaire 2016-2017, 163 enseignants de français du secondaire pourront mettre à profit leurs compétences et élaborer un projet en vue de dynamiser la langue française et stimuler l’environnement francophone.

15, septembre 2016. par | Sandrine Conan 0 commentaire(s).


En 2016, la formation à la démarche de projet et aux TICE a été proposée aux enseignants de français du secondaire des collèges d’enseignement général et des lycées publics de Madagascar, afin qu’ils puissent accompagner leur chef d’établissement dans la mise en place d’actions innovantes, originales, différentes de la pratique académique.

Ces enseignants, en poste dans des établissements de CISCO I et CISCO II des 7 régions couvertes par le projet MAPEF, ont suivi une formation de 30 heures en présentiel, encadrée par les sept référents MAPEF « Chefs d’Établissement », identique à celle proposée aux chefs d’établissement.
Grâce à l’appui de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), ce sont 40 enseignants supplémentaires qui ont pu bénéficier de cette formation dans la région d’Analamanga. Dans cette même région, cinq étudiantes de l’École Normale Supérieure d’Antananarivo, se préparant au métier d’enseignant, ont intégré le dispositif de formation. Elles ont ainsi pu échanger et travailler avec leurs futurs collègues du secondaire.
Au vu de cette expérience, un module optionnel, reprenant en partie le contenu de la formation à la démarche de projet et aux TICE, sera proposé, cette année, aux étudiants de la Mention Études Françaises et Francophones de la faculté de Lettres et Sciences Humaines de l’Université d’Antananarivo.

Enfin, pour rappel, un appel à projet avait été lancé au début de l’année 2016 afin que tous les établissements bénéficiaires de la formation œuvrent pour la mise en place d’un projet. L’équipe de conception et de coordination a ainsi pu évaluer 102 projets. Les 42 établissements les plus méritants vont être dotés par l’OIF d’ouvrages jeunesse et de dictionnaires, dès la rentrée d’octobre.