Accueil FormationsEvaluation de la formation « J’enseigne le français avec RFI »


Evaluation de la formation « J’enseigne le français avec RFI »

30, janvier 2013. par | Webmestre 0 commentaire(s).


La formation « J’enseigne le français avec RFI » s’est déroulée d’octobre à décembre 2012. 8 séances de quatre heures se sont tenues, les mercredis après-midi, à l’INFP d’Antananarivo et dans 6 CRINFP en régions.

Le rapport d’évaluation de la formation est en téléchargement. (Evaluation de la formation RFI, 8 pages).


Rappel de l’objectif général

« L’objectif de la formation est de mettre à disposition des enseignants de français le matériel et les documents permettant la tenue de séquences basées sur la compréhension orale, proposant des activités à partir de documents sonores. Un objectif plus secondaire est de sensibiliser les enseignants aux possibilités d’utiliser les ressources qui existent sur Internet. » (Livret du formateur, page 6)

Appréciation d’ensemble

L’évaluation du dispositif de formation RFI par les enseignants est dans l’ensemble très positive. Le niveau des capacités acquises est jugé très bon et suffisant pour mettre en œuvre les activités. Les stagiaires recommanderaient cette formation dont l’atteinte des objectifs est considérée comme très bonne. Ce point de vue général positif est également celui des formateurs INFP / CRINFP qui se déclarent volontaires pour participer à une poursuite du dispositif, portent une appréciation également très positive sur les livrets fournis et estiment que l’introduction d’une sensibilisation aux TICE est très importante.

Le dispositif est souvent qualifié d’innovant et intéressant. Pour de nombreux enseignants, la formation a été l’occasion de découvrir la place des activités de compréhension orale dans les programmes scolaires malgaches puis les méthodes et techniques propres à l’organisation d’activités permettant le développement de ce type de compétences. Parallèlement, cette nouveauté s’accompagne d’une réelle difficulté des enseignants à jauger les capacités de compréhension orale de leurs élèves. Un temps d’accommodation est nécessaire pour leur permettre d’organiser les séquences, d’adapter les activités et de les intégrer à leurs pratiques pédagogiques habituelles[1]. Par ailleurs, même si l’écoute de RFI[2] ne constituait pas un objectif de la formation, sa valorisation constitue indéniablement un enjeu pour l’environnement francophone à Madagascar.

Perspectives

Au regard des enseignements apportés par cette première mise en œuvre, des choix et des recentrages doivent être logiquement opérés : réduction et meilleure définition des outils pédagogiques, renforcement des capacités d’évaluation des compétences orales des élèves par les enseignants, implication des formateurs ou d’enseignants dans le choix des thèmes des séquences sonores[3], soulignement plus clair voire accentuation de l’aspect marginal de la sensibilisation aux TICE.


[1] Une étude d’impact sera menée, fin février et début mars 2013, par les formateurs auprès d’enseignants ayant suivi la formation afin de connaître les activités mises en place et les outils utilisés.

[2] Parallèlement à la formation, une étude des usages de RFI est menée auprès des enseignants et de leurs élèves, elle sera prolongée lors de l’étude d’impact programmée dans le dispositif.

[3] Ce choix semble avoir logiquement une influence importante sur l’intérêt porté par les élèves aux activités proposées.

Documents à télécharger
(PDF - 589.3 ko)