Accueil FormationsFormation de 175 enseignants de français du secondaire


Formation de 175 enseignants de français du secondaire

« Sous-composante 1B : Renforcement méthodologique de 500 enseignants de français du secondaire » : formation de 175 enseignants du 16 au 25 juin à l’INFP d’Antananarivo et dans les CRINFP.

25, juin 2014. par | Webmestre 0 commentaire(s).


Après la formation de 13 formateurs, du 2 au 6 juin 2014, la formation qui s’est ouverte le 16 juin avait pour objectif général de préparer 175 enseignants de français du secondaire à une meilleure installation dans le métier grâce à un renforcement des capacités axé sur le positionnement professionnel et sur les techniques professionnelles : préparation des cours, animation, production de supports, évaluation et travail en équipe.


Les sessions de formation des 175 enseignants de français issus des Cisco I et II se sont déroulées dans les 7 zones d’intervention du projet MAPEF : Antananarivo, Mahajanga, Antsiranana, Fianarantsoa, Antsirabe, Toamasina, Toliara. Et ce sont 60 heures de formation réparties sur une période de 8 jours allant du 16 (après-midi) au 25 juin (matin) 2014 qui ont pu être déployées.
Le livret de formation réalisé par une équipe de conception réunie autour de l’Expert Technique Internationale en charge de cette action :

  • Ranaivomanana Aina, directrice de l’enseignement secondaire, INFP d’Antananarivo
  • David Ramy, formatrice de français, INFP d’Antananarivo
  • Rabearimanana Seheno, membre de la FMTF, enseignante à l’Alliance Française d’Antananarivo
  • Ratsimbazafy Aina, membre de la FMTF, enseignante à l’ENS, Université d’Antananarivo, s’organise principalement autour de 6 modules qui forment une unité de formation.

Celle-ci, basée sur les méthodes actives, a permis d’avoir recours, au sein même de la formation, à une multitude de techniques d’animation et d’activités qui seront, majoritairement et volontairement, transférables en classe.
Au terme de la formation, les enseignants devraient s’être appropriés les contenus proposés afin de pouvoir réintégrer sa classe en toute confiance et en tout autonomie ; c’est d’ailleurs sur un souci d’appropriation personnelle des contenus de formation et donc sur l’autonomisation qu’était axée la formation qui a été proposée afin de les préparer à :

  • Maîtriser le socle de base des compétences professionnelles attendues chez un enseignant de français en secondaire,
  • Préparer un cours en développant des stratégies pédagogiques conformes à la réalité du terrain,
  • Animer un cours avec des techniques interactives de pédagogie des grands groupes,
  • Produire des outils/supports d’enseignement pour une utilisation en classe dans le respect des programmes officiels,
  • Evaluer les acquis,
  • Travailler en équipe. Pendant la formation, les stagiaires ont pu manipuler : a- Le livret de formation des enseignants, b- Les programmes officiels de français de 4ème et de 3ème, c- La nouvelle édition de l’ouvrage : « Apprendre une langue pour communiquer : Précis méthodologique pour les enseignants de malgache et de français », produit par le projet « Appui au bilinguisme à Madagascar ».