Accueil FormationsFormation de 300 agents de l’enseignement primaire à l’utilisation du recueil (...)


Formation de 300 agents de l’enseignement primaire à l’utilisation du recueil d’activités « La Ribambelle de mots »

30, juin 2013. par | Philippe DURAND 0 commentaire(s).


Les jeudi 20 et vendredi 21 mars 2013, ce sont près de 300 instituteurs de CM2, Chefs ZAP, Conseillers pédagogiques de l’enseignement primaire et membres des associations d’enseignants de français qui ont suivi une formation à l’utilisation du recueil d’activités « La Ribambelle de mots ». Ce cycle de conférences pédagogiques a rassemblé ces agents du système scolaire public d’éducation dans les 7 plus grandes villes du pays (Antananarivo – INFP ; Antsirabe – EPP Mahazoarivo I ; Antsiranana – CRINFP ; Fianarantsoa – EPP Samuel RANAIVOSON ; Mahajanga – CEG Charles RENEL ; Toamasina – CRINFP ; Toliara – EPP Tanambao II TSF Nord).

JPEG - 42.5 ko
Des séances plénières pour analyser l’outil pédagogique (photo CRINFP Toamasina)

Cette formation vise à inciter les instituteurs de CM2 à mettre en place des activités autour du français dans leur classe, dans le cadre de leurs cours. Au terme des 12 heures de travail, les instituteurs doivent être à même d’utiliser les activités d’animation contenues dans le recueil afin de familiariser les élèves à la manipulation du livre et à la compréhension orale.

La formation menée de façon très pratique a privilégié les simulations. Le contenu de chacune des 7 conférences a été conduit de la manière suivante selon un cahier des charges établi au niveau central du Ministère de l’Education Nationale (MEN) :

Présentation du recueil, de son contenu et du guide d’utilisation ;

Etude de fiches d’animation (séance 3, compréhension orale ; séance 2, manipulation du livre ; séance 4, compréhension orale ; séance 10, manipulation du livre) ;

- Simulation de chaque fiche d’animation étudiée ;

- Etude des tests contenus dans le guide d’utilisation ;

- Evaluation de la formation.

JPEG - 50.1 ko
photo CRINFP Antsiranana

Durant chaque intervention des instituteurs, des écarts assez importants, à tous les niveaux, ont été notés (grammaticaux, lexicaux, phonétiques…). Les difficultés récurrentes observées sur l’expression orale des enseignants ces dernières années nécessiteraient une intervention massive des services du MEN et de l’ensemble des Partenaires Techniques Financiers mobilisés pour améliorer les performances du système d’éducation malgache . Néanmoins, à l’issue des conférences, la grande majorité des stagiaires affirme se sentir capable d’utiliser les fiches d’animation du recueil dans sa classe et un grand nombre d’instituteurs se sont engagés à le faire dés la prochaine rentrée scolaire.