Accueil RessourcesJumelages numériques entre des lycées des régions Analanjirofo et Nord-Pas de (...)


Jumelages numériques entre des lycées des régions Analanjirofo et Nord-Pas de Calais

Le TNI s’installe dans les classes des lycées d’ANALANJIROFO

22, mars 2014. par | Philippe DURAND 0 commentaire(s).



C’est à l’issue de la cérémonie de remise officielle des 40 Tableaux Numériques Interactifs (TNI) par le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France aux 8 Lycées publics de la région Analanjirofo le vendredi 14 mars 2014 au Lycée mixte de Sainte-Marie que les personnalités présentes ont pu assister à une leçon de français menée devant un parterre d’élèves très intéressé.

Le projet a pour principal objectif de créer des appariements et des jumelages entre les 8 lycées publics de la région Analanjirofo et des lycées de la région Nord-Pas de Calais, une coopération très active pour renforcer les outils pédagogiques mis à disposition des professeurs. C’est donc par l’installation de TNI, la formation des enseignants sur l’utilisation des nouveaux medias, la mise à disposition de ressources pédagogiques et la mise en réseau des lycées d’Analanjirofo dotés chacun de 5 TNI que se concrétise la seconde phase de ces échanges.
Outre les régions Analanjirofo et Nord-Pas de Calais, la DREN, la DRFTP et le SCAC de l’Ambassade de France, les principaux acteurs de ce projet sont :
-  l’association HETSIKA, maître d’œuvre du projet ;
-  l’association REPTA, partenaire pédagogique qui a formé la totalité des enseignants ;
-  la fondation TELMA pour la partie Internet.

La coopération mise en place entre les deux régions va permettre d’accompagner l’ouverture à la connaissance des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). D’ores et déjà, on constate que les professeurs des lycées d’Analanjirofo qui ont bénéficié d’un premier cycle de formation à l’utilisation en classe du TNI s’approprient l’outil progressivement à force de l’utiliser au quotidien avec et pour leurs élèves.

Le 14 mars, ont notamment assisté à cette séance pédagogique de français, le Chef de région, le DREN, la représentante de la région Nord-Pas de Calais, le Conseiller de Coopération de l’Ambassade de France et de nombreuses autres personnalités. Ils ont tous été saisis par l’aptitude et l’aisance de l’enseignant à utiliser le TNI mais aussi par la facilité avec laquelle les lycéens s’inscrivent dans cette nouvelle démarche pédagogique.