Accueil Concours et compétitionsLa Francophonie à l’honneur à Morondava


La Francophonie à l’honneur à Morondava

Les 21, 22 et 23 mars derniers s’est tenu, à Morondava (Menabe), un concours de langue française, organisé par la Direction de l’Enseignement Secondaire du Ministère de l’Education Nationale, avec l’appui du projet MAPEF. Cette action a bénéficié d’un important soutien du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France à Madagascar.

30, mars 2017. par | Nicolas-André Millet 0 commentaire(s).


A l’issue de deux jours d’épreuves qui ont vu s’affronter les quatre lycées publics de la CISCO de Morondava et deux lycées des CISCO Mahabo et Malaimbandy, la finale du concours s’est déroulée au Lycée Pôle de Morondava le 23 mars.

Madame Chantal Soloniaina, Directrice de l’Enseignement Secondaire du Ministère de l’Education Nationale a ouvert les épreuves finales du concours

Les festivités ont commencé par plusieurs discours qui ont notamment salué les élèves arrivés jusques en finale. C’est Madame Chantal SOLONIAINA, Directrice de l’Enseignement Secondaire (DES) du Ministère de l’Education Nationale (MEN), qui a ouvert la série d’épreuves. Le jury était composé de cinq personnes, dont Madame la DES elle-même, Monsieur le Maire de Morondava, Monsieur le Chef de la CISCO de Morondava, Madame la Directrice de l’Alliance française de Morondava et d’un Expert Technique International du projet « Madagascar – APpui à l’Enseignement du et en Français » (MAPEF).

Les membres du jury : Monsieur le Maire de Morondava, Madame la Directrice de l’Enseignement Secondaire, Madame la Directrice de l’Alliance française de Morondava et Monsieur le Chef de la CISCO de Morondava,

Comme l’an passé, le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France a apporté tout son soutien à cette action. Il est à noter qu’elle a, depuis l’an passé, gagné en importance : en effet, l’an dernier, 27 lycéens, issus de sept lycées, s’étaient inscrits aux épreuves éliminatoires ; cette année, ce ne sont pas moins de 67 élèves, issus de six lycées, qui ont souhaité montrer leurs talents dans la langue de Césaire, Le Clézio et Raharimanana.

Cette étroite collaboration entre la Direction de l’Enseignement Secondaire du Ministère de l’Education Nationale et la coopération française intervient alors que s’est ouvert le 20 mars dernier la Semaine de la langue et de la Francophonie : le concours trouvait donc là toute sa pertinence car la Francophonie promeut la diversité linguistique, sous-jacente au concours.

Épreuve de la dictée

Les épreuves finales, constituées d’une dictée à trous issue d’un texte de Maupassant et d’une prestation scénique libre, ont été l’occasion de voir des concurrents maîtrisant la langue française de belle manière et dotés d’un vrai talent d’écriture et d’interprétation.

Trois candidats, en pleine prestation (chanson, slam et poème)

La compétition, serrée, s’est déroulée dans une excellente ambiance, puisque près de 300 élèves s’étaient réunis pour soutenir les candidats. La remise des prix, composés de dictionnaires, de bandes dessinées, de romans, de livres pédagogiques et de matériels électroniques (chaîne Hi-Fi, tablette), a donné lieu à de nombreux applaudissements et à une grande joie des lauréats.

Une joie bien visible précède la remise des prix

Au regard du succès de cette opération, la Direction de l’Enseignement Secondaire du Ministère de l’Education Nationale renouvellera assurément ce type de manifestation : en s’associant dans la mise en œuvre de ce type d’événement, le Ministère de l’Education Nationale et le SCAC de l’Ambassade de France affichent leur volonté commune de promouvoir la Francophonie dans les établissements scolaires du pays.