Accueil FrancophonieLe Conseil Général de La Réunion soutient la Francophonie dans les lycées de (...)


Le Conseil Général de La Réunion soutient la Francophonie dans les lycées de Madagascar

30, mars 2013. par | Philippe DURAND 0 commentaire(s).


Le 14 mars 2013, Monsieur Pascal Pierrot RABETAHINA, Secrétaire Général du Ministère de l’Education Nationale malgache a reçu en ses bureaux Madame Monique COUDERC, représentante à Madagascar du Conseil Général de La Réunion. L’entretien a porté sur la coopération active qu’entretient le CG de La Réunion avec le MEN. Le projet des animateurs réunionnais en langue française dans les lycées publics malgaches a été au coeur des discussions. Ce dispositif a démarré fin janvier dernier avec l’arrivée d’un premier binôme d’animateurs dans un lycée de la capitale. Les premières observations de ce dispositif expérimental sont positives et prometteuses.

JPEG - 24.9 ko
Mme COUDERC et M. RABETAHINA

En effet, après deux mois d’expérimentation au lycée Nanisana, les professeurs de français, les parents d’élèves et l’équipe d’encadrement (M. le Proviseur et son adjointe) elle-même, s’entendent pour dire que les travaux menés en français dans toutes les classes par les animateurs contribuent à améliorer l’aisance en français des élèves. Le troisième trimestre sera consacré à renforcer les liens entre les activités d’enseignement et les activités parascolaires proposées : littérature, théâtre, ateliers d’écriture, chanson…

Dés le mois de mai prochain, Mme Couderc et M. Rabetahina se sont mis d’accord pour étendre l’expérimentation à deux autres lycées avec l’arrivée de deux nouveaux binômes d’AELF. Ainsi, le lycée Gallieni d’Andohalo et le lycée André Resampa d’Antsirabe accueilleront leurs animateurs. Les équipes de professeurs de français de ces deux grands lycées vont mettre tout en oeuvre pour que les activités proposées par les AELF puissent se dérouler dans de bonnes conditions et en étroite collaboration.

Au lycée Nanisana, le club de français a démarré ses activités :

A l’occasion de la préparation de la participation du lycée Nanisana aux manifestations visant à célébrer la semaine de la langue française et la journée de la Francophonie 2013, les animateurs réunionnais ont ouvert deux ateliers. On peut donc dire que le club de français est né puisque les activités de ces ateliers se poursuivront jusqu’à la fin de l’année scolaire et certainement bien au-delà.

  • Le premier atelier composé de 7 élèves a écrit un texte dans le cadre de l’opération « Dis-moi dix mots semés au loin » organisée par le MEN, l’Institut Français de Madagascar (IFM) et le Bureau Océan Indien de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Cette production particulièrement créative et originale a été très applaudie le mercredi 20 mars lors de sa présentation à la médiathèque de l’IFM, devant un parterre de spectateurs enthousiastes venus de 9 établissements d’Antananarivo.
JPEG - 27.4 ko
L’équipe d’élèves "Dis-moi dix mots semés au loin" répète sa production au lycée
JPEG - 31.6 ko
L’équipe "Dis-moi dix mots semés au loin" joue sa production originale intitulée "Oh Jeunesse !!!" théâtre chanté avec chansons et musiques composées pour l’occasion
  • Le second atelier a répondu à l’appel « Semaine de la Francophonie » de l’Alliance Française de Tananarive (AFT) pour participer au concours « Petites annonces » et présenter sur scène sa pièce de théâtre intitulée « Rendez-vous manqué ». Cette présentation s’est déroulée le samedi 23 mars dans le hall de l’AFT avec d’autres écoles partenaires de cette manifestation.


Le partenariat entre le Conseil Général de La Réunion et le Ministère de l’Education Nationale malgache porte donc ses fruits. On pense déjà tant à Saint-Denis qu’à Antananarivo que le projet des AELF dans les lycées publics n’est qu’un début. Un autre projet est actuellement en cours d’instruction. Le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France apporte son appui inconditionnel au projet des AELF et promet de soutenir le projet à venir.