Accueil Enseignement supérieur et rechercheLe multimedia et la plateforme « Culturethèque » au service du renforcement (...)


Le multimedia et la plateforme « Culturethèque » au service du renforcement des compétences linguistiques et de la recherche à l’université.

Après les 8.000 étudiants de première année de l’Université d’Antananarivo prioritairement visée par une politique de renforcement des compétences linguistiques, ce sont 18.000 étudiants de province qui bénéficieront à terme des retombées de cette formation : cours en présentiel ou auto-formation.

1er, octobre 2013. par | Webmestre 0 commentaire(s).


Ce jeudi 26 septembre, dans la salle des thèses de l’Université d’Antanarivo, sous la présidence conjointe de M. Gatien HORACE, secrétaire Général du MESUPRES, de Mme Claire RASOAMALALAVAO, Doyen de la FLSH de Fianarantsoa et de l’Ambassade de France représentée par M. Vincent Baron, Conseiller de Coopération Adjoint, s’est tenue la cérémonie de clôture de la formation à la mobilisation des ressources multimédias pour l’enseignement du français à laquelle participaient 17 enseignants et chercheurs des universités d’Antasiranana, de Toliara, de Toamasina, de Fianarantsoa (ENS et Faculté des Lettres), de Mahajanga et de l’ESSVA d’Antsirabe.

JPEG - 70.7 ko
M. Vincent Baron, COCAC adjoint près l’Ambassade de France et M. Gatien Horace, SG près le MESupRes

A cette occasion, le représentant de l’Ambassade de France a remis à ces institutions universitaires un don de neuf ensembles composés de CDs, DVDs, lecteurs, livrets pédagogiques et ressources numériques avec lesquels les enseignants bénéficiaires de la formation pourront à leur tour former des encadrants au sein des Centres de Ressources pour l’Enseignement du et en Français (CREF) ou des Espaces Numériques de Travail (ENT) proposés dans le cadre du projet FSP Mades.

Après les 8.000 étudiants de première année de l’Université d’Antananarivo prioritairement visée par une politique de renforcement des compétences linguistiques, ce sont 18.000 étudiants de province qui bénéficieront à terme des retombées de cette formation : cours en présentiel ou auto-formation.

En effet, un CREF, comme tout ENT, participe à la notion d’ « enseigner autrement » promue dans le cadre du passage au système LMD (Licence-Master-Doctorat), en mettant, entre autres, les étudiants en capacité de s’auto-former. Il fait, par ailleurs, partie du projet de déploiement du numérique dans les universités malgaches à travers une offre de ressources pédagogiques multimédias mutualisées.

Après la formation dispensée à Antsirabe, en 2012, au profit de l’université Saint Joseph et de l’IST d’Ambositra (6 enseignants-chercheurs formés) et celle dispensée en août dernier au profit de l’ENS et du DEFF de l’Université d’Antananarivo (14 enseignants-chercheurs formés), la première phase de formation des enseignants et chercheurs est donc arrivée à terme, mobilisant les universités d’Antasiranana, de Toliara, de Toamasina, de Fianarantsoa (ENS et Faculté des Lettres) et de l’ESSVA d’Antsirabe (17 enseignants et chercheurs formés).

JPEG - 75.4 ko
Face à l’arborescence "Tout En Clic"

Cette dernière formation a, cependant, rencontré un écho particulier auprès des stagiaires qui au-delà du multimedia ont pu découvrir la plateforme « Culturethèque » qui donne accès à la nouvelle bibliothèque virtuelle de l’Institut français à condition d’être inscrit dans une médiathèque relevant d’un Institut français et d’une Alliance française dans le monde.

Administrée, à Madagascar, par la Médiathèque de l’IFM qui l’alimente en contenus numériques, les valorise et les met à disposition des usagers des médiathèques de l’IFM et du réseau des Alliances françaises, la plateforme est aujourd’hui riche de plusieurs centaines de milliers de documents numériques de tous types et pour tous les publics : livres, journaux et revues, articles scientifiques, vidéos de fiction et documentaires, didacticiels…

JPEG - 81 ko
Mme Claire Simon, médiathécaire à l’IFM, présentant Culturethèque

Ces contenus, librement accessibles sur le net ou achetés auprès de fournisseurs commerciaux, sont mis à disposition gratuitement pour les abonnés des médiathèques.

La plateforme peut aussi accueillir des documents produits par les partenaires du réseau culturel français à Madagascar : captations de forum ou de conférences, documents numérisés…

Culturethèque, vitrine de la culture française, permet enfin de valoriser tout type d’informations culturelles, de renvoyer sur des sites ou de relayer la communication d’institutions partenaires.

Culturethèque Madagascar est l’interface spécifique de ce nouvel outil, accessible sur internet, où que vous soyez à Madagascar à l’adresse : http://www.culturetheque.com/