Accueil Enseignement supérieur et rechercheLe projet MAPEF encadre une Unité d’Enseignement à la Faculté des Langues et (...)


Le projet MAPEF encadre une Unité d’Enseignement à la Faculté des Langues et Sciences Humaines de l’Université d’Antanarivo (FLSH)

Le projet MAPEF a été sollicité par la Mention Études Françaises et Francophones (MEFF) de la FLSH d’Ankatso afin d’encadrer une Unité d’Enseignement auprès des étudiants du Master 1 "Francophonie, Plurilinguisme, Médiation Interculturelle".

10, mars 2017. par | Sandrine Conan 0 commentaire(s).



Ce master international (4 semestres), co-habilité par l’Université Rennes 2 et l’université de Bretagne Sud, sous convention avec l’université d’Antananarivo (Mention Études Françaises et Francophones), propose trois parcours :
• P1 : Francophonie et Relations Internationales(FRI)
• P2 : Plurilinguisme et Interculturalité (PI)
• P3 :Interculturalité et Entreprise (IE)

L’Expert technique du projet MAPEF, désigné pour encadrer l’Unité d’Enseignement (U.E.) intitulée "Coopération internationale éducative", a travaillé en étroite collaboration avec les responsables de ce Master, Madame Dominique TIANA RAZAFINDRATSIMBA, Enseignante-chercheure (CRECI - Faculté des Lettres et Sciences Humaines) et Madame Magali Nirina MARSON, Responsable de la Mention Études Françaises Francophones (MEFF), Chargée du Partenariat et de la Mobilité. Il a ainsi été convenu de l’organisation de l’U.E. du 27 février au 3 mars derniers - 20 heures en présentiel et 10 heures réservées à la préparation de l’évaluation finale - et de son contenu.

Le cours visait à acquérir des connaissances sur les grandes organisations internationales et plus particulièrement à découvrir quelques Partenaires Techniques et Financiers intervenant dans le secteur éducatif à Madagascar (programmes de la Coopération française, de l’Organisation Internationale de la Francophonie, de l’Union Européenne, de l’UNICEF, etc.).

Les 15 étudiants des parcours FRI et PI ont ensuite étudié les différentes étapes de construction d’un projet visant à appuyer le MEN pour l’amélioration du système éducatif malgache :
- Étape 1 : étude et analyse du contexte éducatif à Madagascar
- Étape 2 : choix du secteur d’intervention
- Étape 3 : définition des objectifs à atteindre
- Étape 4 : actions à mettre en œuvre et chronogramme
- Étape 5 : rédaction du cadre logique du projet
- Étape 6 : élaboration du budget prévisionnel
- Étape 7 : évaluation du projet

Enfin, des travaux dirigés ont permis aux étudiants, regroupés en binômes, de mettre en application les notions théoriques. Ils ont orienté leur choix de réflexion sur les problématiques suivantes :
- Abandon des bancs de l’école par les élèves du primaire (T3 à T5) en milieu rural (Analamanga)
- Analphabétisme chez les enfants du quartier Andraisoro (Analamanga)
- Renforcement des compétences en PPO pour les enseignants du secondaire (lycée privé Sainte Thérèse de Lisieux)
- Baisse des résultats en français au BEPC (CEG Ilafy)
- Amélioration des infrastructures scolaires (Anjozorobe)
- Absentéisme des élèves du primaire en raison de l’insécurité alimentaire (zone suburbaine d’Antananarivo).
- Taux faible d’alphabétisation en milieu rural (Itaosy)


L’évaluation finale valant 1 crédit se déroulera à la fin du mois de mars et consistera en une présentation orale et écrite des travaux réalisés.

La finalité de cette U.E. vise à acquérir des compétences de mise en œuvre de projets et des pratiques professionnelles pour conduire au mieux des actions dans le cadre de futurs emplois que pourront occuper les étudiants à la sortie de ce master (chargé de missions dans des organismes internationaux ou ONG, enseignants, médiateur/trice interculturelle dans des organismes ayant des relations de coopération internationale ou des missions sociales et éducatives, etc.).