Accueil FrancophonieLittérature et édition malgaches francophones – Cyprienne Toazara fait son (...)


Littérature et édition malgaches francophones – Cyprienne Toazara fait son entrée dans les lycées.

Les lycéens malgaches sensibilisés à la lecture-écriture en français à Madagascar et leurs enseignants de Lettres à une dynamique de classe autour de la littérature malgache francophone.

5, juillet 2013. par | Webmestre 0 commentaire(s).


« A l’école d’un écrivain » est une action MEN/SCAC de l’Ambassade de France menée, depuis maintenant deux ans, en partenariat avec la maison d’édition Jeunes Malgaches (PREDIFF). Elle vise à initier les adolescents malgaches à la lecture-écriture en français à Madagascar et à sensibiliser les enseignants de Lettres à une dynamique de classe autour de la littérature malgache francophone.

C’est donc une double promotion qui est ici visée, celle de la littérature et celle de l’édition malgaches.

En 2011-2012, ce sont 5 lycées de centre ville d’Antananarivo qui avaient pu bénéficier de cette action grâce à des dotations en nombre et à des rencontres avec l’auteur Johary Ravaloson.

Cette année, ce sont 10 lycées publics de province (CISCO II) qui auront été les bénéficiaires de dotations et qui auront ainsi pu découvrir l’œuvre de Cyprienne Toazara à travers « Antalaha, le 26 juin 1960 » : une nouvelle en français, parue en 2010 dans la collection Ado Poche, aux Editions Jeunes Malgaches et qui raconte l’ambiance de la ville d’Antalaha le jour du 26 juin 1960.

15 professeurs de Lettres et 791 élèves de 1ère A ont ainsi pu bénéficier de cette action et même si les rencontres d’auteur n’ont pu être organisées en province, l’action a permis :

- La diffusion accompagnée de l’ouvrage « Antalaha, le 26 juin 1960 » de Cyprienne Toazara à raison d’un ouvrage par élève et par enseignant.

- La diffusion de fiches techniques d’accompagnement.

- La diffusion du « Guide L.I.R.E. » en appui aux fiches techniques. Ce guide est destiné à tous les enseignants de français de Madagascar, qu’ils interviennent au collège ou au lycée. Il permet aux enseignants d’établir les liens qui rapprochent le texte d’un lecteur. Axé sur une didactique très pragmatique, il donne un mode d’emploi aux enseignants pour qu’ils puissent valoriser la lecture et l’écriture francophones en classe. Il poursuit alors plusieurs objectifs : inscrire le cours de français et/ou de littérature dans le cadre d’une dynamique de classe axée sur l’alternance entre pratiques de l’oral et de l’écrit, construire des ponts entre lecture, imagination et écriture au sein du cours de français, permettre de développer le goût de la lecture et de l’écriture par la rencontre, donner des pistes aux enseignants pour inciter les élèves à être créatifs en français et à entrer dans la culture de l’écrit.