Accueil Le ProjetMise en route des activités du projet MAPEF (Madagascar – APpui à (...)


Mise en route des activités du projet MAPEF (Madagascar – APpui à l’Enseignement du et en Français)

C’est au Ministère de l’Education Nationale (MEN) que s’est tenue le mercredi 15 janvier, la première réunion du Comité de Pilotage du projet MAPEF, tout nouveau projet de la coopération franco-malgache visant à améliorer la qualité de l’enseignement et notamment celui de la langue française dans le système scolaire.

21, janvier 2014. par | Philippe DURAND 0 commentaire(s).



Le comité présidé par Messieurs Pascal Pierrot RABETAHINA et Philippe GEORGEAIS respectivement Secrétaire Général au MEN et Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle à l’Ambassade de France, a pris connaissance des objectifs, stratégies et activités du projet présentés par Philippe DURAND, Chef de projet et Roland RABESON Directeur des Technologies de la Communication et de l’Information (DTIC) et Chargé de mission au MEN pour le projet MAPEF. Les représentants de la Banque Mondiale, de l’UNICEF, de l’Agence Française de Développement (AFD), de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESupReS), de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) d’Antananarivo et de la Délégation Générale de l’Alliance Française à Madagascar ont suivi avec intérêt les interventions des responsables du MEN et de l’Ambassade de France puis la présentation des axes du projet ainsi que ses activités pour le premier trimestre 2014. Le Comité de Pilotage a prévu de se réunir à nouveau fin mars prochain pour autoriser l’engagement des premières actions d’envergure.

Le projet MAPEF sera développé sur 36 mois. Il répond à une demande des autorités de l’Education à Madagascar et s’inscrit dans le cadre d’une volonté affichée de mettre en place un enseignement de qualité dans un environnement bilingue. Sa construction a fait l’objet de nombreux travaux entre les services du MEN et les services français.
Les actions mises en œuvre dans le cadre de ce projet sont complémentaires de celles engagées dans le cadre du plan « Education Pour Tous » (EPT) et du Programme Intérimaire pour l’Education (PIE) financé par les Partenaires Techniques et Financiers. Ce projet est étroitement articulé avec le projet d’appui à l’éducation de l’Agence Française de Développement.

Ses trois axes mettent l’accent sur la formation tant linguistique que pédagogique des personnels enseignants (instituteurs, professeurs de collège et de lycées) ainsi que sur celle des personnels d’encadrement (directeurs d’école, directeurs de collège et proviseurs). Le projet MAPEF prévoit également la conception d’outils pédagogiques et va favoriser le « travailler ensemble » tout particulièrement dans les établissements scolaires. Il s’appuie sur une collaboration étroite entre les différents services centraux du MEN et l’équipe-projet constituée de trois Experts Techniques Internationaux de la coopération française placés au MEN.

Le MEN s’est engagé à mobiliser ses services centraux, ses directions concernées par le projet et les services qui leur sont rattachés pour faciliter l’exécution des activités concertées et validées. L’INFP et ses centres régionaux les CRINFP sont au cœur de la mise en œuvre du projet MAPEF avec la participation de leurs équipes de formateurs.
Au niveau de ses services déconcentrés le MEN a déjà nommé un interlocuteur du projet MAPEF dans chacune des 7 Directions Régionales de l’Education Nationale (DREN) impliquées. Ils encadreront et faciliteront au niveau des Circonscriptions Scolaires (CISCO) et des Zones d’Appui Pédagogique (ZAP) la mise en place des activités encadrées par l’équipe-projet relayée elle-même par les 28 référents répartis dans les 7 zones géographiques d’intervention du projet MAPEF : Analamanga, Atsimo-Andrefana Atsinanana, Boeny, Diana, Haute Matsiatra et Vakinankaratra.

Le Projet MAPEF concentre l’ensemble de ses actions sur le dernier maillon de la chaîne du système scolaire, les établissements : EPP, CEG et lycées là où travaillent au quotidien les acteurs de terrain, responsables d’établissements et enseignants pour le bénéfice de ceux pour qui le projet a été pensé : les élèves.