Accueil FormationsPartenariat UNION EUROPEENNE – FRANCE pour un appui conséquent au (...)


Partenariat UNION EUROPEENNE – FRANCE pour un appui conséquent au renforcement de l’enseignement du et en français dans le primaire

Cette action a été officiellement présentée le 13 juin dernier à Toamasina, à l’occasion du second Comité de Pilotage du Programme PASSOBA-Education.

18, juin 2014. par | Webmestre 0 commentaire(s).


C’est à l’invitation de Monsieur Rolland Justet RABESON, Secrétaire Général du Ministère de l’Education Nationale (MEN), que Philippe DURAND, Expert Technique International (ETI) de la Coopération française placé au MEN et spécialiste du primaire, a présenté l’action qui démarre en 2014 pour se poursuivre en 2015 puis en 2016.
Il s’agit d’un programme de formation linguistique (150 heures) et pédagogique (60 heures) « en présentiel » qui va toucher à terme 13 270 agents du primaire, instituteurs mais aussi chefs ZAP et Conseillers pédagogiques des Circonscriptions scolaires (CISCO) I et II des 9 régions de Madagascar que couvrent le programme PASSOBA-Edu. La Coopération française apportera son expertise et opérationnalisera sur le terrain cette action de renforcement à l’enseignement du et en français qui va concerner pas moins de 5 200 agents du MEN pour la seule année 2014.

Avec l’encadrement de plusieurs services centraux du MEN, l’équipe projet MAPEF mobilisera ses ETI,ses équipes de concepteurs, ses référents sur zones, ses formateurs de formateurs et ses formateurs locaux… tous acteurs impliqués formellement dans la mise en œuvre de l’action de formation qui débute en 2014 dans les 4 régions de convergence PASSOBA-Edu/MAPEF : Atsimo-Andrefana, Atsinanana, Boeny et Vakinankaratra.
DREN, CISCO, ZAP et CRINFP… se préparent déjà pour que cette action de formation intensive de 5 semaines dans les Ecoles Primaires Publiques (EPP) soit prête à temps, les activités de formation commenceront le 1er septembre pour s’achever le 4 octobre, pendant les vacances scolaires.

Madame Charlotte ADRIAEN, Chef de Section Gouvernance, Economie, Commerce et Secteurs Sociaux à la Délégation de l’Union Européenne à Madagascar et Monsieur Vincent BARON, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle près l’Ambassade de France, tous deux présents à la présentation ont déclaré à cette occasion :« ce partenariat peut être considéré comme un exemple de bonne pratique car il répond pleinement à l’un des objectifs du Programme Intérimaire pour l’Education (PIE), à savoir, améliorer la qualité du système éducatif malgache ».
Enfin, cette action de partenariat répond à la recherche d’harmonisation et de convergence des actions souhaitée par l’ensemble des Partenaires Techniques et Financiers du Secteur Education.