Accueil Enseignement supérieur et recherchePremier séminaire universitaire MAPEF


Premier séminaire universitaire MAPEF

"Enseigner et apprendre les langues à Madagascar : quelle(s) entrée(s) dans le XXIème siècle ?"

17, juillet 2014. par | Webmestre 0 commentaire(s).


"Enseigner et apprendre les langues à Madagascar : quelle(s) entrée(s) dans le XXIème siècle ?", tel a été le thème du premier séminaire universitaire du projet MAPEF, séminaire national qui s’est déroulé les 9 et 10 juillet derniers à l’Amphi 24 de la FLSH où plus de 200 participants se sont retrouvés chaque jour.
Initié par le projet « Madagascar Appui à l’Enseignement du et en Français » (MAPEF), ce séminaire a été organisé en partenariat avec l’Université d’Antananarivo (le Département d’Études Françaises et Francophones, le Centre de Recherche et d’Étude sur les Constructions Identitaires, la Direction de la Formation, le Centre de Ressources pour l’Enseignement du et en français, l’École Normale Supérieure) et l’Institut Français Madagascar.
Les intervenants et le public : étudiants, doctorants, académiciens, enseignants et enseignants-chercheurs, venus de tout le pays, ont apporté leur contribution à la volonté de dynamiser la recherche dans les thématiques liés à l’avenir linguistique de Madagascar.
Volontairement interdisciplinaire et ouvert au plurilinguisme, la finalité du séminaire était de promouvoir la recherche dans les champs disciplinaires stratégiques pour le système éducatif malgache, et dans la région de l’Océan Indien.
Réparti en une conférence inaugurale, trois ateliers et une conférence de clôture, le séminaire a été animé par treize chercheurs issus de domaines aussi variés que la sociolinguistique, la didactologie des langues et des cultures, l’anthropologie, les langues étrangères, les langues et lettres malgaches, la sociologie et les sciences de l’éducation.
Les actes du séminaire, déjà demandés par le public, seront diffusés en janvier 2015 mais on sait d’ores et déjà que la Radio Université Ambohitsaina (107 FM) consacrera l’une de ses émissions un mercredi prochain de 17 h à 18 h.