Accueil Partenaires institutionnelsProjet « Appui aux réflexions sur le choix d’une Politique Linguistique (...)


Projet « Appui aux réflexions sur le choix d’une Politique Linguistique Educative à Madagascar ».

Collecter des données sur la pluralité des situations éducatives et linguistiques, interroger les représentations sur les langues en présence.

14, juin 2016. par | Estelle Dagaut 0 commentaire(s).


Initié par la Direction des Etudes et de la Recherche Pédagogique (DERP) et la Direction des Curricula et des Intrants (DCI), le projet « Appui aux réflexions sur le choix d’une Politique Linguistique Educative (PLE) à Madagascar », financé par l’Organisation Internationale de la Francophonie et le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France, a débuté fin mai.

Vingt-cinq étudiants dans les domaines de la sociolinguistique et de la didactique des langues ont été identifiés afin de conduire des enquêtes au sein des établissements de l’enseignement général, du préscolaire au secondaire, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle.
Cette première phase du projet implique six universités de Madagascar dans lesquelles ont été identifiés des enseignants-chercheurs, en supervision des activités dans les régions suivantes : Analamanga, Haute Matsiatra, Atsimo Andrefana, Diana, Boeny, Atsinanana. Les superviseurs accompagnent les étudiants dans l’organisation des entretiens avec des acteurs de l’enseignement et de l’encadrement dans les vingt-quatre établissements-témoins.

Les étudiants des six régions ont tous bénéficié d’une formation dispensée par Mme Vololona Randriamarotsimba, sociolinguiste et enseignante à l’Ecole Normale Supérieure, avec pour objectifs de :

-  Connaître les concepts de sociolinguistique et d’aménagement linguistique
-  Acquérir des compétences en termes de méthodologie d’enquête sociolinguistique
-  S’approprier le protocole et les outils d’enquête

Les étudiants chargés d’enquêtes des régions Analamanga et Atsinana ont participé à la première session de formation les 26 et 27 mai dans les locaux du CREF de l’université d’Antananarivo.
Deux autres sessions se sont déroulées à Diego-Suarez, les 02 et 03 juin puis à Tuléar, les 09 et 10 juin, pour préparer les étudiants des universités de Majanga, de Diego, de Fianarantsoa et de Tuléar, à conduire cette enquête qualitative.

Les établissements-témoins sont répartis dans les CISCOs I et II afin de collecter des données sur l’usage des langues dans des contextes éducatifs pluriels. Les représentations sur les langues des enseignants, des élèves, des parents et des chefs d’établissements seront également questionnées.
Deux agents du MEN interrogeront les acteurs institutionnels et ceux de la formation dans les trois ministères chargés de l’enseignement, dans les Directions Régionales de l’Education Nationale, dans les Circonscriptions Scolaires et dans les Centres Régionaux de l’Institut National de Formation Pédagogique.

Parallèlement, une analyse des articles scientifiques et de textes produits par les acteurs de l’enseignement, ayant pour objet la problématique des langues d’enseignement à Madagascar, sera conduite afin d’effectuer un état des lieux des analyses et des recommandations relatives à la PLE. En ce sens, ce projet fait suite aux deux séminaires auxquels l’équipe du projet MAPEF a apporté son appui en 2014 puis en 2015.

Le projet « Appui aux réflexions sur le choix d’une PLE à Madagascar » est un projet à vocation éducative, inscrit dans le contexte plurilingue de Madagascar. Les résultats pourront contribuer à l’élaboration des axes du prochain Plan Sectoriel de l’Education, et, notamment à l’articulation curricula-­langues d’enseignement. Le projet viendra en outre en complément au domaine 1 volet 2 du projet ARPEM (soutenu par l’OIF), dédié à la Politique Linguistique Educative.