Accueil FormationsRapport d’activités de l’année 2013 de l’Association des Professeurs de Français (...)


Rapport d’activités de l’année 2013 de l’Association des Professeurs de Français d’Atsinanana

Le jeudi 14 novembre, 7 membres du bureau de la jeune Association des Professeurs de Français d’Atsinanana (APFA) se sont réunis pour faire part de leur rapport annuel d’activités au représentant de la Coopération française.

17, novembre 2013. par | Philippe DURAND 0 commentaire(s).


Il a été également question des perspectives de l’année à venir et des projets qui pourront être menés en collaboration avec l’équipe des Experts Techniques Internationaux du Programme pour le français du Ministère de l’Education Nationale et du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France.

C’est forte de ses 93 adhérents que l’APFA dresse son bilan d’activités 2013. Pour sa première année d’existence l’association s’est fixé comme objectif de concourir à la formation des enseignants de CEG. Qu’ils soient issus de l’enseignement public ou bien de l’enseignement privé, l’APFA tente de mobiliser ses membres autour de formations à caractère pédagogique. L’entraide mutuelle est le premier moteur des membres de l’association dont les plus actifs mettent leur temps et leurs compétences pédagogiques et d’encadrement au service des collègues qui désirent améliorer leur pratique professionnelle en s’engageant dans un cycle de formation.

Outre la formation à l’utilisation du recueil d’activités « La Ribambelle de mots » dispensée en mars dernier et qui avait rassemblé 24 enseignants au Collège de référence de Toamasina, l’association a organisé depuis les formations suivantes :

  • Aide à l’élaboration de la progression pédagogique du premier trimestre à partir du Livre-Programme (oct 2013) ;
  • Quelles sont les qualités d’un enseignant de français ? (oct 2013)
  • La pratique de l’oral en classe de français (oct 2013).

Les formations à venir vont permettre aux 50 enseignants qui les suivent régulièrement de poursuivre la préparation de leur progression pédagogique trimestrielle, en décembre pour préparer le second trimestre et en mars pour préparer le troisième et dernier trimestre de l’année scolaire.

L’ambition des membres de l’association est grande car pour 2014, il est envisagé de mettre en place dans chaque CEG des regroupements pédagogiques qui auront pour vocation de répondre aux questions sur la pratique de classe. Les membres de l’APFA très engagés dans ce programme de conseil pédagogique ne sont autres que la présidente de l’association elle-même : Madame Ginette RAZANAPERA mais aussi Madame Eveline TETELIN (secrétaire générale 1), Madame Mino ANDRIANASOLO (trésorière), Madame Aimée RANDRIANASOLO (vice-présidente), Monsieur Aimé RAMANANTOANINA (secrétaire général 2), Madame Béatrice BETSIAHILIKA (commissaire aux comptes) et Madame Béatrice ARMANDE (conseillère).

Les membres de l’APFA sont également conscients qu’il ne peut y avoir d’esprit associatif sans une certaine convivialité, voilà pourquoi ils prévoient un pique-nique en février 2014 afin de rassembler toutes celles et ceux qui sont déjà adhérents et ceux qui voudraient le devenir.

L’Association des Professeurs de Français d’Atsinanana concentre volontairement son activité sur la formation des enseignants car comme le dit sa présidente : « C’est ce qui nous mobilise prioritairement car nous voulons accompagner les collègues qui en ont le plus besoin ». Ceci n’empêche pas les membres de l’APFA de se réjouir de l’arrivée prochaine de deux Animateurs En Langue Française (AELF) réunionnais au lycée RAMANANJARA de Toamasina pour y créer un Club de français qui permettra aux élèves de cet établissement de pratiquer un français un peu moins académique où l’oral sera largement privilégié (chant, poésie, théâtre…).