Accueil FormationsRenforcement linguistique et pédagogique des enseignants du secondaire : (...)


Renforcement linguistique et pédagogique des enseignants du secondaire : important soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie

Débutées en 2014, les sessions de formation, prévues dans le cadre de la sous-composante 1B du projet MAPEF, viennent de reprendre cette année avec la formation méthodologique de 280 enseignants du secondaire. Ces sessions de formation ont bénéficié d’un soutien conséquent de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

6, juillet 2016. par | Nicolas-André Millet 0 commentaire(s).


La formation, qui s’est ouverte le 13 juin dans six zones (Antananarivo, Mahajanga, Antsiranana, Fianarantsoa, Antsirabe, Toamasina) et le 20 juin à Toliara, a pris place à l’INFP d’Antananarivo et dans les CRINFP des régions d’intervention du projet MAPEF. Alors qu’en 2014 et 2015, ce sont respectivement 175 et 158 enseignants du secondaire, exerçant en CEG, qui avaient été formés, cette année, l’effectif initial de 180 enseignants, issus de lycées, a pu être porté à pas moins de 280 enseignants grâce à un soutien de l’OIF.

La formation a mobilisé 13 formateurs. Les 100 enseignants complémentaires formés sur fonds OIF ont été répartis dans les régions Analamanga, Haute-Matsiatra et Vakinankaratra, régions ayant un vivier d’enseignants de lycée plus important que les autres régions touchées par la formation (Diana, Atsinanana, Boeny et Atsimo Andrefana).

JPEG - 75.5 ko
Madame Nivo Hanta RAHARIMBOAHANGY (INFP) et Monsieur Vincent BARON, COCAC-adjoint, lors de la cérémonie d’ouverture à l’INFP d’Antananarivo

Au cours de la cérémonie d’ouverture, qui s’est tenue le 13 juin dernier à l’INFP, on notait la présence de Madame Nivo Hanta RAHARIMBOAHANGY, au titre de l’Institut National de Formation Pédagogique (INFP), de Monsieur Vincent BARON, Conseiller adjoint de Coopération et d’Action Culturelle auprès de l’Ambassade de France, de Madame Emmanuelle LEHEMBRE, Adjointe au Délégué Général de l’Alliance Française et de Madame Armandine PRUVOT, Présidente de la Fikambanan’ny Mpampianatra Teny Frantsay (FMTF).

JPEG - 39.1 ko
Manuels de formation méthodologique utilisés dans chacune des sept régions accueillant ce module de renforcement méthodologique

Comme l’an passé, cette formation, totalisant 60 heures en présentiel, prend pour support de formation un livret réalisé en 2014, par une équipe de conception réunie autour de l’ETI en charge de cette action : Mesdames Aina Ranaivomanana, directrice de l’enseignement secondaire (INFP) ; Ramy David, formatrice de français (INFP) ; Seheno Rabearimanana, membre de la FMTF & enseignante de lycée et Aina Ratsimbazafy, membre de la FMTF, enseignante à l’ENS (Université d’Antananarivo).

Les stagiaires s’appuient en outre sur la nouvelle édition de l’ouvrage : Apprendre une langue pour communiquer : Précis méthodologique pour les enseignants de malgache et de français, produit par le projet ABM (Appui au Bilinguisme à Madagascar).
S’articulant autour de six modules, cette formation a pour but de renforcer les capacités des enseignants et d’affûter leurs techniques professionnelles en matière de préparation et d’animation de cours, de production de supports pédagogiques et d’évaluation, de travail en équipe.

Cette formation, qui s’est achevée le 23 juin dans 6 régions et le 30 juin en Atsimo Andrefana, n’est que le premier volet de la sous-composante 1B. En effet, du lundi 22 août au vendredi 2 septembre prochain, puis du lundi 12 au vendredi 23 septembre 2016, prendra place le volet linguistique de la formation. Il aura lieu dans le réseau des Alliances françaises.

Portfolio