Accueil FormationsRenforcement méthodologique de 500 enseignants du secondaire : session (...)


Renforcement méthodologique de 500 enseignants du secondaire : session 2014

La formation des 13 formateurs d’enseignants de français s’est déroulée du 2 au 6 juin à l’INFP d’Antananarivo.

16, juin 2014. par | Webmestre 0 commentaire(s).


L’action de formation intitulée « Formation méthodologique des enseignants du secondaire », portée par le projet MAPEF (sous-composante 1B), vise à permettre à 500 enseignants de français de collège et de lycée publics de parfaire leur maîtrise du métier d’enseignant de français et à développer au sein de ce corps professionnel de nouvelles techniques et compétences générales en pédagogie et en didactique de la discipline.

La formation qui s’ouvrira ce 16 juin aura donc pour objectif général de préparer ceux-ci à une meilleure installation dans le métier grâce à un renforcement des capacités axé sur le positionnement professionnel et sur les techniques professionnelles : préparation des cours, animation, production de supports, évaluations et travail en équipe.
Les sessions de formation des 175 enseignants de français se dérouleront dans 7 zones d’intervention : Antananarivo, Mahajanga, Antsiranana, Fianarantsoa, Antsirabe, Toamasina, Toliara et les professeurs de français suivront une formation de 60 heures réparties sur une période de 8 jours allant du 16 (après-midi) au 25 juin (matin) 2014.

Au vu des objectifs poursuivis par la formation des enseignants, la formation de 13 formateurs qui s’est tenue du 2 au 6 juin, avait pour finalité d’/de :

  • Expliciter les objectifs et les contenus de la formation des enseignants,
  • Faire prendre connaissance du référentiel du métier d’enseignant EF2,
  • S’assurer de la bonne maîtrise de l’outil méthodologique Apprendre une langue pour communiquer,
  • Expliciter la démarche présente au sein de chaque module de formation des enseignants,
  • Sensibiliser à la liberté d’aménagement des contenus en fonction des profils et des besoins des enseignants à former,
  • Réaliser plusieurs mises en situation professionnelle ciblées.

Ceci afin qu’au terme de la formation, les formateurs soient capables :

  • d’animer la formation des enseignants,
  • de mobiliser les outils proposés,
  • d’engager les enseignants dans une démarche active,
  • de mobiliser les enseignants autour d’une rénovation de leurs pratiques professionnelles.

Du 2 au 6 juin, les formateurs présents ont donc suivi une formation de 35 heures, partiellement animée grâce au TNI dont l’INFP a été récemment équipé dans le cadre du projet Sankoré.
D’une durée de 5 jours, cette formation leur a permis de se préparer à la formation d’enseignants qui les attend, mais également de découvrir et de manipuler :
a- Le livret de formation des formateurs,
b- Le livret de formation des enseignants,
c- Les documents de présentation du projet MAPEF,
d- Les programmes officiels de français,
e- La nouvelle édition de l’ouvrage : Apprendre une langue pour communiquer : Précis méthodologique pour les enseignants de malgache et de français (outil méthodologique conçu par une équipe franco-malgache dans le cadre du projet Appui au Bilinguise à Madagascar (ABM))
f- Le document de travail relatif au Référentiel du métier d’enseignant de collège (EF2) actuellement en cours de finalisation au MEN.

Un remerciement particulier doit être adressé à l’équipe de conception réunie autour de l’Expert Technique Internationale MEN/MAPEF en charge de cette action, tant elle a su travailler aussi efficacement que rapidement pour un résultat plus que satisfaisant :
- Mme Ranaivomanana Aina, directrice de l’enseignement secondaire, INFP d’Antananarivo
- Mme David Ramy, formatrice de français, INFP d’Antananarivo
- Mme Rabearimanana Seheno, membre de la FMTF, enseignante à l’Alliance Française d’Antananarivo
- Mme Ratsimbazafy Aina, membre de la FMTF, enseignante à l’ENS, Université d’Antananarivo.
Un travail partenarial qui a donc fait ses preuves tant au niveau de la concertation qui a permis d’orienter la rédaction des contenus de formation que de celle qui donnera naissance au « Référentiel du métier d’enseignant EFI et II » ; un outil tant professionnel qu’administratif qui sera très prochainement validé par le Ministère de l’Education Nationale (MEN).
L’IECD et les partenaires techniques et financiers (UNICEF et Banque Mondiale) ont ainsi été doublement associés à cette formation : d’une part par leur implication dans la réflexion sur les contenus à proposer et d’autre part à travers la rédaction partenariale du référentiel qui deviendra sous peu un outil de travail et de référence commun à tous les interlocuteurs du MEN.