Accueil FormationsRentrée 2015/2016 : des projets de dynamisation en langue française dans 180 (...)


Rentrée 2015/2016 : des projets de dynamisation en langue française dans 180 établissements publics du secondaire.

Une formation à la démarche de projet et aux TICE s’est déroulée du 26 au 29 mai 2015 dans les locaux de l’INFP d’Antananarivo. Les 7 référents-formateurs « Chefs d’Etablissement » des régions couvertes par le projet MAPEF ont suivi ce module.

2, juin 2015. par | Sandrine Conan 0 commentaire(s).


Cette formation a été mise en place dans le cadre de la sous-composante 2B du projet MAPEF afin d’accompagner les établissements du secondaire ayant un projet de dynamisation du et en français.
Durant quatre jours, les 7 référents-formateurs « Chef d’Établissement » ont pu s’approprier les différentes étapes de conduite de projet mais également deux modules complémentaires visant à développer des activités dynamiques et de communication : un module « animation d’un club de lecture » encadré par Madame Samrina RIFFI, Animatrice En Langue Française (AELF de La Réunion) au lycée Andohalo d’Antananarivo, et un module sur « la communication numérique » dirigé par Monsieur Nicolas-André MILLET, ETI MAPEF.
Début septembre, chaque référent-formateur formera à son tour les chefs d’établissement identifiés dans sa région, soit un total de 180 chefs d’établissement pour les sept régions.

Les 7 référents « chef d’établissement » : Mme Vonimalala Rahasiarivelo (Analamanga), Mme Joseline Rahantanirainy (Atsimo Andrefana), Mme Gabriella Sovano Voniniaina (Boeny), Mme Éléonore Rasoloharisoa (Haute Matsiatra), M. Erick Rakotoniaina (Atsinanana), M. Jacques Jaofeno (Diana), M. Hanitra JANAHARY (Vakinankaratra).

Au cours de la prochaine année scolaire, les chefs d’établissement formés auront à réunir une équipe projet au sein de leur CEG ou lycée et à mettre en place un projet visant à dynamiser l’enseignement-apprentissage du et en français. Théâtre, chansons, club de lecture, expositions, blog, page Facebook, visite d’un site, etc., sont autant d’idées qui permettront aux élèves d’utiliser la langue française de façon moins académique.

Deux livrets de formation, un pour le formateur et le second destiné aux chefs d’établissement-stagiaires, ont été conçus par Mesdames Vonimalala RAHASIARIVELO, proviseure adjointe du lycée Nanisana à Antananarivo, et l’ETI MAPEF en conduite de l’action. Formatrices durant ces quatre jours, elles ont accueilli pour la cérémonie d’ouverture Mesdames Aïna RANAIVOMANANA, Chef du Département de l’Enseignement Secondaire de l’INFP, ainsi que Madame Nivo Hanta RAHARIMBOAHANGY, assistante du Directeur de l’INFP (également présente à la cérémonie de clôture). Mesdames Chantal SOLONIAINA, Directrice de l’Enseignement Secondaire et Hamintsoa Prisca FRANDRIANARISON, Directrice de l’Encadrement et de l’Inspection Pédagogique de l’Enseignement Secondaire, leur ont faire l’honneur de prononcer le discours de clôture.

La formation a débuté par une question : « Qu’est-ce que pour vous un projet  ? ». Dans le contexte de l’enseignement, c’est la notion de changement qui a été retenue, changer pour évoluer vers des pratiques dynamiques et mieux adaptées aux besoins et intérêts des élèves, mais aussi des enseignants.
En juillet 2016, les 180 projets réalisés seront évalués et les meilleurs se verront récompensés d’ouvrages jeunesse.