Accueil FormationsRentrée scolaire 2015-2016 : 700 agents du primaire formés en linguistique et (...)


Rentrée scolaire 2015-2016 : 700 agents du primaire formés en linguistique et en pédagogie.

Pour la 2ème année consécutive, 700 agents du primaire ont suivi la formation des personnels du primaire.

7, octobre 2015. par | Sandrine Conan 0 commentaire(s).


C’est dans le cadre de la mise en œuvre de la sous-composante 1A « Renforcement linguistique et pédagogique de 2 000 enseignants du primaire » du projet MAPEF que, dans la continuité de l’action démarrée en 2014, 700 agents du primaire (instituteurs, directeurs d’école, chefs de Zone Administrative et Pédagogique (ZAP) et conseillers pédagogiques) ont bénéficié d’un renforcement linguistique de 150 heures et d’un renforcement pédagogique de 60 heures.

Cette formation, en présentiel, intensive et continue, s’est déroulée du 26 août au 24 septembre dernier, dans les 3 régions qui ne sont pas des régions de convergence avec le programme PASSOBA-Education :
- Analamanga (14 groupes de 25 stagiaires),
- Diana (3 groupes de 25 stagiaires)
- Haute Matsiatra (11 groupes de 25 stagiaires)

Encadrés par 28 formateurs locaux, les stagiaires ont travaillé avec de nouveaux livrets réactualisés – édition 2015/2016 - mais aussi à partir des programmes scolaires (classes de 11ème, 10ème, 9ème, 8ème et 7ème) du Ministère de l’Education Nationale (MEN), imprimés et largement diffusés par le projet MAPEF.
En cette rentrée scolaire 2015-2016, le module pédagogique se révèle être l’outil indispensable pour mettre en place des activités axées sur la Pédagogie Par Objectifs (PPO), répondant ainsi aux directives du MEN.
260 dictionnaires ont également été distribués et répartis dans les 28 écoles primaires publiques (EPP) accueillant la formation. Ces dictionnaires resteront à la disposition des écoles après la formation.
Cette dotation non négligeable de la France contribuera à renforcer les compétences professionnelles des instituteurs, notamment celles des enseignants non fonctionnaires et moins bien formés qui représentent plus de 70 % du corps enseignant dans le primaire.

Les services déconcentrés du MEN (DREN, CISCO, CRINFP) se sont, cette année encore, impliqués dans cette action. Les adjoints pédagogiques des CISCO I et II des 3 régions se sont rendus sur plusieurs sites pour effectuer des visites d’observation et d’évaluation. Au vu et analyse des grilles d’évaluation, le constat est plutôt optimiste puisque la langue française a été largement utilisée par les formateurs et stagiaires. Durant 5 semaines, ce bain linguistique a dynamisé les échanges et favorisé le déblocage linguistique. Malgré un programme relativement chargé et la difficulté de certaines unités, les bénéficiaires se sont approprié la plupart des notions. Des progrès sont identifiables à la lecture des résultats des tests de sortie qui affichent des notes bien au-dessus de celles obtenues aux tests d’entrée.

Tout au long de l’année scolaire, des missions de suivi et de conseils vont avoir lieu. Comme l’année précédente, les référents « primaire » du projet MAPEF se rendront dans les EPP qu’ils auront ciblées, en CISCO I et CISCO II. Il s’agira de vérifier si les instituteurs réinvestissent sans difficulté les contenus de formation et de les accompagner le mieux possible tout au long de l’année scolaire.
Grâce au partenariat MEN/Union Européenne/France, environ 6 200 agents vont pouvoir eux aussi bénéficier de cette action dans les 4 régions de convergence MAPEF-PASSOBA Education : Atsimo Andrefana, Atsinanana, Boeny et Vakinankaratra, plus une cinquième région : Betsiboka.
C’est donc près de 7 000 enseignants et personnels d’encadrement de l’enseignement primaire qui débutent cette nouvelle année scolaire forts de ce renforcement linguistique et pédagogique, et qui bénéficieront durant toute l’année 2015-2016 d’un suivi et de conseils pour mener à bien leur mission éducative.