Accueil Francophonie"Un écrivain à l’école" avec Jean-Pierre HAGA


"Un écrivain à l’école" avec Jean-Pierre HAGA

« Un écrivain à l’école » : des ateliers d’écriture dans les lycées publics de province avec Jean-Pierre HAGA.

8, mai 2014. par | Webmestre 0 commentaire(s).


Jean-Pierre HAGA et la médiathèque de l’Institut Français Madagascar ont souhaité associer l’équipe du projet MAPEF au déploiement de l’action « Un écrivain à l’école » dans la mesure où celle-ci s’inscrit dans la continuité des actions « A l’école d’un écrivain » menées en 2012 et 2013 autour des œuvres de Johary Ravaloson et de Cyprienne Toazara.

Cette action de dynamisation du français au niveau secondaire qui vise à :
- promouvoir la littérature malgache francophone auprès des enseignants et des élèves par une rencontre d’auteur et l’animation d’ateliers d’écriture,
- sensibiliser les enseignants et les élèves à la lecture-écriture dynamique en français,
a pu débuter ce lundi 5 mai.

4 classes de 2de de deux lycées d’Antsirabe et de Fianarantsoa, soit 203 élèves, seront concernés par l’animation des ateliers pendant tout le mois de mai : Lycée A. Resampa (Antsirabe I), Lycée Mandaniresaka (Antsirabe I), Lycée Raherivelo Ramamonjy (Fianarantsoa I) et Lycée de Mahazengy (Fianarantsoa I)

Au vu des effectifs de classe très importants, une organisation en demi-classe a été privilégiée afin de permettre une animation optimale des ateliers ; ceci à raison de deux fois huit heures par classe :
• au Lycée A. Resampa (Antsirabe I), du 5 au 9 mai 2014
• au Lycée Mandaniresaka (Antsirabe I), du 12 au 16 mai 2014.
• au Lycée Raherivelo Ramamonjy (Fianarantsoa I), du 19 au 23 mai 2014
• au Lycée de Mahazengy (Fianarantsoa I), du 26 au 30 mai 2014.

Afin de faciliter l’organisation de la venue de l’auteur dans les établissements, une enseignante-relai issue de l’association des professeurs de français locale a été identifiée pour chaque ville.
Mme ZORIA Djay, pour Antsirabe et Mme RAKOTONIAINA Iharizo Mathilde, pour Fianarantsoa, ont ainsi été mobilisées pour faciliter l’organisation des interventions de l’écrivain dans les deux établissements de leur zone ; ceci en concertation avec le projet MAPEF, l’auteur lui-même et les chefs d’établissement concernés.

Au terme des quatre ateliers qui auront pu se dérouler, l’auteur proposera un livret de valorisation des productions d’élèves accompagné d’une présentation pédagogique des techniques d’animation utilisées. Il sera co-produit par le projet MAPEF et l’IFM. 

Ce livret, diffusé aux enseignants des établissements concernés, permettra que les ateliers d’écriture puissent continuer après le déploiement de l’action du mois de mai, de manière autonome pour les enseignants.