Accueil FrancophonieUn syllabaire malgache pour apprendre à lire en français.


Un syllabaire malgache pour apprendre à lire en français.

« Petit-Hira lit » - Un syllabaire en français destiné aux élèves malgaches qui apprennent à lire en français dans les écoles privées d’expression française vient de voir le jour grâce aux éditions TSIPIKA.

5, juillet 2013. par | Webmestre 0 commentaire(s).


Si la lecture s’append en malgache dans les écoles publiques de Madagascar où le français n’est ensuite introduit que progressivement avant de devenir langue d’enseignement, le réseau privé – habilité par le Ministère de l’Education Nationale – des établissements dits « d’expression française » fait, quant à lui, le choix d’enseigner la lecture en français.

Petit-Hira lit
est un syllabaire en français qui est donc destiné aux élèves malgaches qui apprennent à lire en français dans les écoles privées d’expression française et qui vient de voir le jour grâce aux éditions TSIPIKA. Une maison née en 1990, dirigée par M. Claure Rabenoro, et qui travaille sur ce projet de syllabaire depuis 2010.

L’outil, présenté au public le 19 juin, a été conçu par deux auteurs bien connues de notre Programme pour le français et du Ministère de l’Education Nationale puisqu’il s’agit de Mesdames Toazara et Rabearimanana.

Bien que réservée à un public spécifique, leur dernière création pédagogique a toutes les raisons de retenir l’attention dans la mesure où elle annonce, avant toute chose, un renouveau de la production pédagogique malgache puisque « Petit-Hira lit » est 100% malgache (concepteurs, illustrateur, éditeur et imprimeur) et qu’elle est présentée comme conçue par des pédagogues connues, disponible à un tarif abordable pour une qualité internationale et correspondant à l’univers socioculturel de l’enfant.

Les auteurs :
- Seheno RABEARIMANANA
est titulaire d’un DEA en Sciences du Langage obtenu à Grenoble et d’une maîtrise de FLE obtenue à Mont Saint-Aignan près de Rouen. Elle est professeur de langue : Institution Randriamapandry, Université 3 Gorges (Chine), AFT, ISCAM et a activement participé à divers projets éducatifs dont ceux menés par le projet de coopération franco-malgache « Appui au Bilinguisme à Madagascar » (ABM) à travers une collaboration à la conception didactique de « Nos ancêtres les pirates » et, aujourd’hui, à travers la conception des kits-photographiques d’activités de déblocage linguistique « Déclic 1, 2 et 3″ dont les collèges et lycées publics seront prochainement dotés.
- Cyprienne TOAZARA, aujourd’hui retraitée, a été professeur de français, formatrice à l’Institut National de Formation Pédagogique d’Antananarivo et directrice de l’Ecole Normale de Majunga. Elle a participé à la conception de plusieurs documents et mallettes pédagogiques et a collaboré à l’émission de radio « Dialogue avec nos ancêtres les pirates ». Ecrivaine, elle a été primée en 1998 par les Editions Grand Océan de la Réunion et publie chez l’Harmattan, Prediff et Sepia. Son ouvrage « Antahala, le 26 juin 1960″ vient de faire l’objet d’une diffusion dans les lycées de province.

JPEG - 114.1 ko
Cyprienne Toazara et Seheno Rabearimanana, les auteurs.

- Patoo RABEHOAVY. Les cahiers de ses copains ainsi que quelques bancs d’écoles, de collèges et de lycées se souviennent encore de ses dessins. Depuis novembre 1992, sa passion est devenue réalité grâce à la maison d’édition TSIPIKA. Il s’est ensuite perfectionné dans l’illustration du livre scolaire au CAFED (Centre Africain de Formation à l’Edition) en Tunisie, en 2001. Pour lui un livre pour enfant sans illustration est un livre muet.