Accueil RessourcesUsages des réseaux sociaux pour l’éducation à Madagascar


Usages des réseaux sociaux pour l’éducation à Madagascar

Le premier forum consacré aux TIC par l’Institut Français de Madagascar, en septembre 2012, avait révélé la très forte croissance de l’utilisation du plus connu des réseaux sociaux, Facebook.

30, juillet 2013. par | Webmestre 0 commentaire(s).


Le premier forum consacré aux TIC par l’Institut Français de Madagascar, en septembre 2012, avait révélé la très forte croissance de l’utilisation du plus connu des réseaux sociaux, Facebook. Si cette tendance, dans les milieux urbains, était logique et compréhensible, le contexte sociétal et technologique la rend problématique à plusieurs points de vue : le défaut de formation et d’éducation aux usages de ces nouveaux outils, le fossé générationnel dans cette utilisation entre les enfants et leurs parents, les élèves et leurs éducateurs.

Telle est l’origine des actions qui ont été mises en œuvre depuis afin de sensibiliser les acteurs du système éducatif à ces nouveaux usages, les y impliquer et conduire. Ces actions se caractérisent avant tout non par leur ampleur mais par leur régularité.

La page Facebook « Promotion de la francophonie à Madagascar » a été créée en janvier 2012 pour promouvoir le concours de la francophonie. Les publications concernent désormais des articles et documents ayant trait à la francophonie, au français, à l’éducation et à la formation.

Le nombre d’abonnés à la page est passé de 184 en janvier à 203 en juillet 2013. Durant cette période, 76 publications ont été effectuées. Elles ont touché un total cumulé de 2091 personnes. La moyenne de portée des publications est de 27 personnes. La publication ayant reçu le plus grand nombre de lecteurs, un total de 69, était consacrée à un article intitulé « Le livre électronique touche de nouveaux publics dans les pays en développement » paru sur le blog Education pour tous.

La page « J’enseigne le français avec RFI » a été créée en octobre 2012 afin d’accompagner la formation « J’enseigne le français avec RFI ». Depuis, la page a connu 111 publications portant sur la formation, son évaluation et ses résultats, mais également sur des articles s’intéressant à l’apprentissage des langues, du français, à l’utilisation des séquences sonores et podcasts ou à celle des technologies pour l’éducation. La page compte 185 abonnés.

Ce nombre d’abonnés a connu un fort accroissement depuis les six derniers mois puisqu’il était seulement de 72 en janvier 2013. Durant cette période, 82 publications ont été effectuées. Ces publications ont touché un total cumulé de 2261 personnes, la moyenne de portée s’établissant à 27. La publication la plus vue a atteint 56 personnes. Elle portait sur l’article consacré à l’atelier PRA-TICE sur le wiki de l’INFP organisé en janvier 2013 dans l’espace numérique du CRINFP d’Antsirabe.

L’activité éditoriale de ces deux pages a évidemment pour objectif de fournir à leur public des références vers des articles, des ressources d’information ou de documentation susceptibles de les intéresser, d’améliorer leurs connaissances ou de faire évoluer les représentations sur la formation et les usages possibles des technologies. Il s’agit en somme d’un travail d’éclairage destiné à un groupe de pionniers s’intéressant aux technologies pour l’éducation, éclairage effectué en marge de l’activité principale d’expertise, à partir des informations reçues par une veille personnelle quotidienne. En outre, deux groupes en accès réservé ont été créés sur Facebook.

Le groupe « J’enseigne le français avec RFI » compte 36 membres, formateurs du dispositif ou enseignants ayant bénéficié de la formation. Les publications concernent surtout les informations sur le dispositif de formation et des liens vers des articles consacrés à l’enseignement du français.

En revanche, peu d’échanges se sont déroulés dans cet espace. Le nombre de membre stagne depuis son ouverture en octobre 2012.

Le groupe « Contributeur au wiki de l’INFP » a été créé en juin 2013 et il compte 41 membres, tous formateurs de l’INFP ou de CRINFP, ayant bénéficié des formations à l’utilisation et à la contribution sur le wiki de l’INFP. Le groupe est administré par madame Noro Raveloarimanana. Il constitue un cadre d’échanges d’information et de propositions entre les formateurs-contributeurs du wiki de l’INFP.

La création de ces groupes, outre l’objectif de permettre des échanges entre les personnes impliquées dans une action, visait à promouvoir de nouveaux usages de Facebook, des outils sociaux ou collaboratifs, à faire la démonstration qu’à côté des usages personnels, familiaux ou relationnels, une place pouvait ou devait être accordé à des usages professionnels d’échange et de partage d’information, de références ou de documents.

La très récente création, en juillet 2013, par un gestionnaire d’espace numérique, d’un groupe Facebook « Formateurs de CRINFP » qui compte déjà 37 membres, semble accréditer cette démarche de valorisation d’usages collaboratifs au moyen des TIC, pour ceux qui le peuvent et qui le veulent. De même, la création, le 22 juillet 2013, de la page Facebook de l’INFP Madagascar vient aussi conforter cette tendance à l’intégration des réseaux sociaux dans les pratiques professionnelles de la part de certains acteurs du secteur éducatif, encore peu nombreux, mais dont il faut souhaiter qu’ils fassent… école.

Plusieurs groupes, ouverts ou fermés, ont encore été créés :

- CRINFP Sambava (privé)
- Formateur Moramanga (privé)
- CRINFP Antsirabe (ouvert)